Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2019

SOS Méditarrannée de retour en mer

Courir ensemble et repartir en mer !

Chers amis,

A l’heure où nous vous écrivons, nous annonçons publiquement notre retour en mer avec un nouveau bateau. C’est une nouvelle importante que nous souhaitions partager avec vous sans plus attendre.

Notre navire est déjà en mer et il fait route vers la Méditerranée.

Pour des raisons de sécurité, nous avons été contraints de garder la plus grande confidentialité autour de nos préparatifs afin de ne pas courir le risque de blocages administratifs.

L’urgence reste entière: selon l’OIM, au moins 20 000 personnes sont mortes noyées en Méditerranée ces cinq dernières années.

Des hommes, des femmes et des enfants continuent à prendre la mer, « entassés » sur des embarcations de fortune pour fuir


Courir ensemble et repartir en mer !

Chers amis,

A l’heure où nous vous écrivons, nous annonçons publiquement notre retour en mer avec un nouveau bateau. C’est une nouvelle importante que nous souhaitions partager avec vous sans plus attendre.

Notre navire est déjà en mer et il fait route vers la Méditerranée.

Pour des raisons de sécurité, nous avons été contraints de garder la plus grande confidentialité autour de nos préparatifs afin de ne pas courir le risque de blocages administratifs.

L’urgence reste entière: selon l’OIM, au moins 20 000 personnes sont mortes noyées en Méditerranée ces cinq dernières années.

Des hommes, des femmes et des enfants continuent à prendre la mer, « entassés » sur des embarcations de fortune pour fuir la Libye où règnent les exactions, la torture et une guerre civile qui s’intensifie ces derniers mois. Ces personnes en détresse sont le plus souvent interceptées par les garde-côtes libyens et ramenées vers l’enfer qu’elles cherchent justement à fuir, ou disparaissent en mer, sans témoins, alors que les navires humanitaires sont éloignés de la zone de sauvetage.

Notre nouveau bateau s’appelle Ocean Viking. C’est un bateau conçu pour le sauvetage en mer qui bat pavillon norvégien. Il fait 69m de long, est robuste, plus rapide et plus récent que l’Aquarius. Il peut accueillir des rescapés dans de bonnes conditions. Nous l’avons aménagé pendant plusieurs semaines pour y installer plusieurs abris pour les rescapés, la clinique de notre partenaire médical, Médecins Sans Frontières, et nos équipements de sauvetage.

Alors que depuis juin 2018 il n’existe plus de mécanisme de débarquement en Méditerranée centrale, nous sommes bien conscients que chaque sauvetage peut être suivi de journées éprouvantes de négociations et de recherche d’un port sûr avant de pouvoir débarquer les personnes secourues. Ce navire a donc été spécialement équipé pour affronter de longs séjours en mer. Son coût est plus élevé que ne l’était l’Aquarius et représente 14 000€ par jour de navigation.

Ce nouveau bateau, c’est le vôtre.

C’est celui de tous les citoyens européens qui veulent s’engager dans un grand élan de solidarité et d’humanité. Ainsi nous relançons un appel à soutien et, ensemble, organisons la mobilisation citoyenne dont nous aurons besoin dans les mois qui viennent pour assurer l’avenir de nos opérations et sauver des vies en mer !

Nous vous remercions de relayer cet appel

 
 
  •  

Écrire un commentaire