Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2018

Première victoire : libre circulation des 3 de Briançon

Grosse mobilisation sur Gap. 450 à 500 personnes pour soutenir les 3 de Briançon. Une ambiance de fraternité, des pancarte " je suis un délinquant solidaire en bande organisée". Le tribunal correctionnel de Gap a rendu sa décision ce jeudi matin. Théo, Bastien, et Eleonora ne sont plus sous contrôle judiciaire. Le procès a quant à lui été renvoyé au 8 novembre car une question de constitutionalité sur la solidarité  comme délit est posée au conseil constitutionnel. Cette première victoire ne doit pas faire oublier que les frontières laissant passer  les marchandises, l'argent mais pas tous les humains surtout les plus démunis. Le conseil constitutionnel ferait bien de prendre la seule bonne décision ; la solidarité, la fraternité n'est pas un délit mais la marque de notre humanité.

L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes souriantes, personnes debout, enfant et plein air

Écrire un commentaire